Après notre périple pluvieux de Marseille-Cassis 2010, nous avons repris le car pour retourner sur Les Pennes. Il devait partir à 13h30 et nous avons attendu jusqu'à 14h. Puis Sylviane a bien demandé si tout le monde était dans le car, et chacun a confirmé qu'il ne manquait personne. Une rumeur est née quelques semaines plus tard, disant qu'on avait oublié quelqu'un à Cassis. Si la rumeur est fondée, que cette personne contacte immédiatement Sylviane Finalteri. Sinon, on saura qu'il ne s'agissait que d'une rumeur sans le moindre fondement. Il n'est pas dans les habitudes de l'APM d'oublier qui que ce soit sur le bord de la route.
Retour à l'accueil