Fin septembre dernier, un tout petit groupe de provençaux se lançait dans un trek de 10 jours au coeur de l'Atlas marocain. Parmi eux, il y avait deux amicalistes, Martine Bonhomme et Daniel Belli.  Le départ du trek proprement dit était fixé le 23 septembre à 60 km au Sud de Marrakech et le but final  l’ascension du Mont Toubkal, qui culmine à 4167m. C'est le plus haut sommet du Maroc et probablement de l’Afrique du Nord.


 

cliquer sur l'image pour l'agrandir


« Nous marchions sac au dos de 7 à 11h par jour dans des paysages variés et magnifiques, précise Martine. Les mules portaient nos gros sacs, le ravitaillement et les tentes pour les nuits où nous n'avions pas de refuge. Certains villages berbères fonctionnent en totale autarcie, grâce à élevage et culture dans une nature exigeante et sauvage » Le 30 septembre le petit groupe part à 5h30 du matin d'un refuge à 3200m, muni de lampes frontales, et s’élance bravement vers le sommet sur les sentiers caillouteux. Il sera atteint vers 10h30. Du haut des 4167m, la vue est magnifique sur tout l'Atlas, l’oxygène un peu rare. « Nous étions tous contents de l'avoir fait, poursuit Daniel, on a pris moultes photos, et bu du champagne. Ensuite, il ne fallait pas s'attarder et entamer la grande descente ». En tout nos amicalistes trekkeurs auront marché pendant 47h, pour un dénivelé positif de 7260m et un dénivelé négatif de 5875m.


« Les paysages sauvages et fantastiques, les peintures rupestres, l’efficacité des guides marocains, la vie berbère, conclut Martine, tout cela laisse un souvenir inoubliable, et donne du tonus pour toute l’année. » En tout cas, de quoi attaquer la Cabro d'Or et autre Marseille-Cassis dans de bonnes conditions !

 

@ très bientôt sur www.amicaledespennesmirabeau.com

Le blog du Sport au Naturel

Retour à l'accueil